Loisir Musique : école de musique pour tous

L’approche pédagogique

La vocation première de Loisir Musique reste depuis toujours de donner goût aux musiciens de pratiquer leur musique, de perpétuer cette pratique, tout en conservant l’esprit de convivialité et de rencontre.

L’idée maîtresse : c’est le principe d’un « contrat » avec la plupart des élèves, dans la perspective d’une formation concertée, « à la carte ». Cela s’explique par une très large variété de classes d’âges, de niveaux, d’antécédents musicaux et d’objectifs des élèves inscrits.

Le nombre d’adultes est très important, c’est l’une des principales causes de l’état de dialogue permanent, entre une offre pédagogique répondant à une demande qu’il est encouragé de formuler. Un des exemples de cette réalité : le choix du thème central du spectacle de fin d’année, souvent suggéré par les élèves eux-mêmes.

Les disciplines enseignées sont essentiellement tournées vers les musiques actuelles ou amplifiées. Ce choix est lié à la philosophie de l’école de systématiser le jeu de groupe (ateliers).

Le cursus se découpe ainsi en 32 sessions :

  • 22 cours
  • 8 séances d’atelier
  • Le concert/spectacle de fin d’année

Les cours

L’élève a le choix entre les cours individuels ou le partage du temps pédagogique avec 1, voire 2 autres élèves. L’apprentissage se fait directement sur l’instrument et les notions théoriques d’écriture et de lecture sont menées en parallèle à l’intérieur du même cours.

La durée des cours est de 40 minutes ou une heure à plusieurs. Ceci est significatif et propice à créer un véritable lien. Cette plus-value du temps partagé permet d’aller un peu plus loin, pour « apprendre à apprendre » et constituer une approche individuelle.

C’est une méthode active que nous avons adoptée, centrée sur l’apprenant. Ses choix et ses centres d’intérêt sont les moteurs de sa progression. C’est en faisant le lien avec la musique qu’il joue et celle qu’il écoute que l’élève cerne la finalité de son apprentissage. L’enseignant doit trouver des situations didactiques qui favoriseront l’acquisition.

Les séances d’atelier

Tous les élèves, quel que soit leur bagage ou leur niveau sont systématiquement confrontés au groupe. Il s’agit de l’indispensable étape suivante : la mise en commun autour de répertoires et de styles variés. Les séances sont d’une heure et demie, encadrées par deux enseignants. Après l’apprentissage technique individuel, la mise à l’épreuve du partage musical.

Existe-t-il meilleur moyen de développer la communication entre musiciens ? Savoir écouter et respecter la parole de l’autre, développer l’écoute polyphonique, la découverte d’autres instruments, la variété des répertoires, le travail du rythme collectif, etc. Bref, une prise de conscience de la musique comme moyen universel de communication et de partage...

Ces ateliers sont constitués par niveau, mais pas forcément par âge. L’expérience a prouvé que la musique est aussi un moyen de communication intergénérationnelle. La prise de conscience de son rôle dans le groupe permet à l’élève de situer son efficacité et sa musicalité et, éventuellement, de modifier son implication dans la musique.

Un enrichissement supplémentaire est également apporté par l’intervention de deux enseignants nouveaux pour l’élève. Cette diversité d’approche pédagogique apporte une nouvelle stimulation, ouvre d’autres horizons. Ces binômes ont été constamment redistribués au cours des années.

Le spectacle de fin d’année

Les formations émanant des ateliers (débutants compris) se produisent véritablement en concert, avec des moyens techniques conséquents (sonorisation, lumière) dans une salle accueillant entre 300 à 400 personnes.

Ce spectacle est toujours précédé d’une répétition générale en situation.

Il est l’aboutissement du travail d’une année. L’élève est confronté au regard et à l’écoute de ses proches et d’un large public.

Souvent, l’événement est relayé par une captation sonore ou vidéo qui permet à l’élève d’être spectateur de lui-même.

Suite au concert, il n’est pas rare de voir des élèves redéfinir eux-mêmes le contrat pédagogique de l’année suivante.

L’évaluation

Le suivi de la progression de l’élève se fait presque de façon intrinsèque au cours de ces diverses étapes.

Le contrat « à la carte » définit, dès l’inscription, la recherche musicale de l’élève et les moyens qu’il s’en donne. Cela suppose une autoévaluation de l’élève. L’enseignant tient à jour un carnet de l’élève par rapport au programme initial consenti. Périodiquement, les prétentions pourront être revues. Bien évidemment, cette autoévaluation tient compte de l’âge de l’élève.

Chanter - Jouer
Agenda
  • Broc’ Musique 2017

    dimanche 24 septembre - Voglans

    La « Broc-musique » : brocante/bourse aux instruments de musique, aura lieu le dimanche 24 septembre 2017 de 8h30 à 17h à la salle polyvalente de Voglans. Organisé par l’école Loisir Musique de Voglans. Entrée gratuite pour les visiteurs. Brocante (...)

  • French Blues All Stars

    vendredi 6 octobre - La Feclaz - Carcey

    Concert vendredi 6 octobre 2017 à 20h30 avec : 1ère partie : Nathan James 2eme partie : French Blues All Stars Soirée organisée par l’association En Kouter et l’office du tourisme Savoie Grand (...)

Tout l'agenda
  • Photos du concert 2017

    9 septembre 2017

    Les 27 et 28 juin dernier, les élèves de Loisir Musique faisaient leur festival. La 18ème édition ! Vous les avez attendues tout l’été, les voici enfin en ligne : les photos du concert ! La page du concert avec le programme est également disponible. (...)

  • Rentrée 2017/2018

    25 août 2017

    Loisir Musique fait sa rentrée ! Les cours reprennent la semaine du 25 septembre 2017. Le calendrier 2017/2018 est en ligne. Pour les pré-inscriptions, rendez-vous au forum des associations du Viviers du Lac ou de Voglans, ou encore à la journée (...)

Toute l'actualité

Loisir Musique - Ecole de musique - Savoie (73)

L'école de musique « Loisir Musique » est située près de Chambéry à Voglans, et a été créée en 1999. Il s’agit d'une structure qui fonctionne sur le mode d’une association loi 1901. Sa vocation première reste depuis toujours de donner goût aux musiciens de pratiquer leur musique, de perpétuer cette pratique, tout en conservant l’esprit de convivialité et de rencontre.